Le juge doit fixer les modalités du droit de visite exercé par un parent dans un espace de rencontre.

La Cour de Cassation, dans un arrêt du 10 Juin 2015, vient de préciser que le Juge aux Affaires Familiales doit fixer dans sa décision les modalités de visite exercées dans un point rencontre.

Le juge ne peut renvoyer aux horaires et modalités adoptées par le service d’accueil concerné.

Il entre dans sa mission de le faire au regard des dispositions de la loi.

Tout savoir sur la résidence alternée

Couple homoparental

La Cour de cassation réaffirme le statut du parent social par l’octroi d’un droit de visite à l’ex compagne de la mère biologique : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du jeudi 13 juillet [...]

La résidence en alternance pour un enfant âgé de trois ans

Vers une systématisation de la résidence alternée Les Juges accueillent de plus en plus favorablement les demandes de résidence alternée, nonobstant le jeune âge de l'enfant. Ainsi, la Cour d'appel de Chambéry a considéré que [...]

  • Cour Européenne des Droits de l'Homme

Expertise génétique

Expertise génétique Décision de la Cour européenne des droits de l’homme du 25 Juin 2015 : filiation et action en recherche de paternité. Une action en recherche de paternité est engagée. Le défendeur refuse de [...]